Portrait : Irfan, chef à domicile turc à Paris

Irfan, notre cuisinier poète, cultive des légumes dans son petit jardin et aime respecter les saisons. Découvrez son parcours et sa cuisine créative et délicieuse.

Irfan et son invité en cuisine
Portrait d’Irfan, notre chef à domicile aux spécialités turques

Qui es-tu ? D’où viens-tu ? Je m’appelle Irfan, je viens de l’est de la Turquie, je suis kurde de Turquie. Je suis arrivé en France en 2012, j’ai suivi celle avec qui j’étais marié et qui devait rentrer pour ses examens de fin d’études. Je parle turc mais je me sens kurde d’abord, c’est une identité forte.

Qu’est-ce qui te plait en Turquie qu’il n’y a pas ici en France, qu’est-ce qui te manque de là-bas ? C’est très différent, la terre est différente, tout est différent. Par exemple, les relations entre les voisins et les familles sont très différentes. Là-bas, les gens sont ensemble « naturellement » alors qu’en Europe, les gens sont ensemble « intellectuellement ». Moi, j’aime la poésie, je fais de la poésie, et je vois aussi la différence culturelle entre ici et là-bas dans la poésie. Dans ma région, il y a des poètes qui font un livre entier sur une seule lettre de l’alphabet, il y a beaucoup de littérature qui parle de l’amour… Ici, je trouve que le rapport au monde est très différent.

Cuisson des poivrons farcis, en casserole et sous une grosse pierre
Irfan fait cuire ses poivrons farçis sous une grosse pierre
Poivrons farcis comme en Turquie
Les délicieux poivrons farcis d’Irfan

Tes premières impressions en arrivant en France ? Ça a été très positif ! J’étais avec une famille française, vraiment géniale, qui faisait très attention à moi. Ce qui a été difficile, c’est que je ne parlais pas français, mais j’ai essayé d’apprendre le plus vite possible. L’été dernier je suis retourné à Istanbul rendre visite à ma famille et mes amis. Ici aussi j’ai des amis, je vis dans une grande maison en colocation. Je me sens bien en France.

Dans la cuisine Française traditionnelle et dans le rapport à la nourriture, qu’est-ce qui est différent ? Les plats sont différents mais je trouve que le rapport à la cuisine n’est pas si différent. Il faut du temps pour préparer les plats turcs. En Turquie, on utilise beaucoup d’herbes dans tous les plats. Ici, j’ai un petit jardin où je cultive quelques légumes. Depuis que je vis en France, j’ai appris un peu les sauces, j’adore cette cuisine ! J’adore la cuisine de toute façon. J’ai vraiment envie d’en faire ma vie.

Comment as-tu appris à cuisiner ? J’ai appris avec ma mère, comme j’aime bien la cuisine, j’ai toujours été curieux. Normalement, ce sont plus les filles qui cuisinent avec leur mère chez moi, mais moi j’aimais bien, j’aimais aider ma mère. Ma mère est un grand chef, elle connaît tous les plats ! Je l’appelle quand j’ai des doutes sur des recettes.

Préparation de baklavas, des douceurs addictives
Préparation de baklavas, des douceurs addictives
Baklavas aux noix, spécialité turque
Les baklavas aux noix d’Irfan

Est-ce que tu cuisines tous les jours ? Pas tous les jours car je travaille, dans un restaurant gastronomique, six jours sur sept. Donc je cuisine surtout les jours de pause, je cuisine pour mes amis, pour ma copine.

Peux-tu nous parler un peu de ta cuisine ? Dans ma cuisine, il y a toujours des légumes et des épices, c’est de la cuisine turque… Mais j’aime respecter les saisons, j’aime aussi voir ce qu’il y a dans les placards et faire quelque chose de bon et de beau avec. J’essaie de cuisiner bio et j’ai envie de proposer cette cuisine bio.

Quels sont tes plats préférés ? J’aime le mouton farci, un demi-mouton préparé au four. J’adore ça, c’est trop bon ! Ça s’appelle Kaburga dolmasi. C’est un plat populaire en Turquie, très répandu, c’est délicieux.

Quel est l’ingrédient dont tu ne pourrais pas te passer ? Il n’y en a aucun. Je peux cuisiner avec tout. Je m’inspire de ce qu’il y a, tu peux changer le goût des ingrédients en les cuisant différemment, donc rien ne m’est indispensable.

Et la cuisine chez les particuliers tu le fais dans quel état d’esprit ? Je trouve ça super sympa, j’espère que ça se passera bien ! J’ai envie de voir comment ça se passe et pourquoi pas envisager d’en faire mon activité principale par la suite. J’aime aussi beaucoup l’idée d’aller parler avec des gens, de partager. Moi aussi, j’aurai des choses à demander aux gens si on s’entend bien, avoir de vrais échanges.

Mezze : yaourt à l'aneth, poivrons marinés, caviar d'aubergine
Des mezze à partager en entrée

Et si tu devais essayer en tant que client, quels plats choisirais-tu ? J’aimerais de la cuisine asiatique, j’adore. Mais j’aime bien toutes les cuisines, je les essaierais bien toutes !

Le papillon s'invite en cuisine
Un invité dans la cuisine

Pour goûter aux délicieuses spécialités turques de notre chef à domicile Irfan, rendez-vous sur AnotherChef : il vous propose de découvrir les poivrons farcis ainsi qu’un Firin Tava, plat de viande d’agneau et légumes rôtis. En entrée, vous pourrez profiter d’un mezze bien frais : yaourt à l’aneth, caviar d’aubergine et poivrons marinés. En dessert, les gourmands termineront par les baklavas qu’Irfan prépare : de délicieux gâteaux croustillants au beurre et aux noix, ou goûteront au potiron sucré, une vraie découverte !

Sur le même thème